Correction d’exposition: STOP, IL, EV et DIAPH

En voilà des gros mots !! J’ai remarqué que beaucoup de photographes, amateurs ou pratiquants assidus, n’ont pas pleinement intégré ce concept de STOP, IL, EV et DIAPH. C’est bien dommage car celui-ci est au cœur de la photo. Il fait le lien entre les composants du triangle de l’exposition. La correction d’exposition est un outil fabuleux dans l’arsenal du photographe.

A quoi ça sert un STOP, un IL, un EV et un Diaph ?

Vous arrivez peut-être à vous débrouiller sans, mais cet article va vous permettre de vous débrouiller mieux ! Quand vous utilisez la correction d’exposition (vous savez la petite molette graduée de -2 ou -3 jusqu’à +2 ou +3, avec un 0 au milieu !), vous jouez avec l’ IL, autrement dit, l’Indice de Lumination.

On règle la question une bonne fois pour toutes: L’IL, c’est la même chose que l’EV (pour Exposure Value), que le STOP et que le DIAPH (diminutif de diaphragme). J’utilise pour ma part les termes IL et STOP, mais employez celui qui vous plaira.

Vous savez qu’en photo, tout n’est que lumière. Depuis les prémices de la photographie (et jusqu’à la fin des temps…peut-être…), faire de la photo, c’est jouer avec la lumière qui arrive sur le capteur (ou la pellicule si vous faites de l’argentique). [Pour l’anecdote, le mot “photographie” vient du grec et signifie étymologiquement “dessiner avec la lumière” ou “écrire avec la lumière”. C’est joli hein? C’est mon petit côté poète-bohème, je voulais vous en faire profiter…]

L’indice de lumination, c’est quoi ?

IL, EV, STOP, DIAPH, cela sert à désigner une quantité de lumière. Pour mesurer la quantité de vodka que vous avez ingurgitée ce week-end, vous vous exprimez en litres. Pour exprimer le poids que vous avez pris à cause de la vodka, vous vous exprimez en kilos. Et bien pour exprimer la quantité de lumière que vous faites entrer dans l’appareil photo, vous vous exprimez en STOP (ou IL, ou DIAPH ou EV, vous avez compris). Tout cela est encore théorique, mais nous verrons plus loin comment cela va nous servir concrètement, pour:

  • Éviter de perdre du temps
  • Être plus créatif
  • Maitriser vraiment son appareil photo
  • Montrer qu’on a une culture photo
  • Avoir l’air moins bête quand on nous pose la question 😉

La nuance avec les kilos et les litres, c’est qu’on va s’en servir de manière relative. J’explique: On ne peut pas dire par exemple: “J’ai mis 4 IL dans mon appareil…”. Ça ne veut rien dire, faut pas le dire !! En revanche on dira: “J’ajoute +1 IL” ou encore “j’ai enlevé 4 IL”.

Et plus concrètement?

On rentre dans le concret:

+1 IL signifie doubler la quantité de lumière. Par exemple, il suffit de passer:

+2 IL signifie doubler 2 fois. Par exemple, il suffit de passer:

  • d’ISO 200 à ISO 800 (200 X 2=400, puis 400 X 2=800)
  • d’une ouverture de f/8 à f/4
  • d’une vitesse d’obturation de 1/400e à 1/100e

-1IL signifie diviser la quantité de lumière par 2. Par exemple, il suffit de passer:

  • d’ISO 400 à ISO 200
  • d’une ouverture de f/4 à f/5.6
  • d’une vitesse d’obturation de 1/200e à 1/400e

Et ainsi de suite. Vous avez compris le principe ? Le plus compliqué à comprendre est sans doute l’ouverture, car les chiffres ne doublent pas (de f/8 à f/5.6 par exemple). Voici les valeurs d’ouverture pour lesquelles on double ou divise par deux la quantité de lumière:

f/32 – f/22 – f/16 – f/11 – f/8 – f/5.6 – f/4 – f/2.8 – f/2 – f/1.4 – f/1

En lisant de la gauche vers la droite, vous ajoutez à chaque fois +1 STOP, et à l’inverse, si vous lisez de f/1 vers f/32, vous enlevez à chaque palier -1 STOP.

Et encore plus concrètement ?

Tout cela vous sera utile en mode programme (P), priorité vitesse (modes S ou Tv) ou priorité ouverture (modes A ou AV), mais encore plus en mode manuel (M) pour gérer facilement votre exposition, votre flou de bougé ou de mouvement et votre profondeur de champ. Voyons cela dans les chapitres suivants.

La correction d’exposition

C’est là que vous allez comprendre ce que fait votre vieille copine la molette de correction d’exposition -3 -2 -1 0 +1 +2 +3. Vous avez remarqué que pour passer d’un chiffre à l’autre, il y a 3 crans sur votre appareil photo. Si je suis sur 0, je tourne le bouton de correction d’exposition d’un cran, puis éventuellement un deuxième cran, et si je tourne une troisième fois, je tombe sur le 1 (ou le -1 si j’ai tourné dans l’autre sens…). Chaque cran correspond à 1/3 de STOP !!

correction d'exposition

Comment je me sers de ça ?

La correction d’exposition ne fonctionne qu’en modes A ou Av, S ou Tv et P. Et non, ça ne fonctionne pas en mode manuel, parce qu’en manuel, on gère tout…euuuh, manuellement… 😉

Prenons un exemple:

J’ai cadré mon modèle, un beau ténébreux aux yeux verts, une somptueuse suédoise aux yeux bleus, ou un boxeur aux yeux….explosés… Je suis en mode priorité ouverture (A ou Av), mon exposition est parfaite, tout est parfait. Tout est parfait, sauf que… sauf que je veux réduire ma profondeur de champ pour avoir plus de flou d’arrière-plan pour améliorer mon portrait… J’étais à f/4, je passe mon ouverture à f/2.8. J’ai donc ouvert d’1 IL. Maintenant j’ai un beau flou d’arrière-plan, mais ma photo est surexposée puisque j’ai fait entrer 2 fois plus de lumière (+1 IL). Il me suffit alors de compenser en tournant de 3 crans ma correction d’exposition pour retrouver EXACTEMENT la même exposition qu’avant !!

Pourquoi 3 crans? Parce que 1 cran=1/3 d’IL. J’ai augmenté de 1 IL en passant de f/4 à f2.8, je dois diminuer ma correction de 3 fois 1/3. J’étais sur 0 sur ma molette, je suis descendu à -1.

Le mode manuel

Je vais partir d’un autre exemple, vous allez comprendre tout de suite l’intérêt de la notion d’IL.

Je fais des photos de mon chien. Il fait beau, je me suis calé à ISO 100 pour une qualité d’image optimale. J’ai une vitesse de 1/200e, une ouverture à f/8. Mon exposition est impeccable: ma photo n’est ni trop claire, ni trop foncée. Je suis content. Mais non, je suis pas content… mon chien bouge, il est un peu flou. Dommage, j’avais une belle exposition, va falloir tout dérégler pour re-régler (c’est pas français, je sais 😉 ). Mais non ! Comme j’ai tout compris à l’article de Philou de Photo-Pedago, ça va être réglé en moins de 10 secondes !! Voilà comment je m’y prends:

Mon chien est flou à 1/200e, je vais doubler ma vitesse d’obturation pour qu’il soit net. Je passe donc à 1/400e. J’ai multiplié ma vitesse par deux, j’ai donc -1 STOP par rapport à mon exposition idéale. Pour compenser et donc retrouver strictement la même exposition, je vais monter mon ouverture d’1 STOP, et donc passer de f/8 à f/5.6. Et voilà !! Et si mon chien est encore flou, je peux retirer 1 STOP en passant à 1/800e et ajouter 1 STOP en ouvrant à f/4 !! Facile le mode manuel !!

Point important

Votre appareil peut être réglé de différentes manières. Soit quand vous tournez la molette d’ouverture celle-ci augmente/diminue d’1 IL, soit elle peut augmenter/diminuer d’1/3 ou d’1/2 IL. Il faut regarder la notice de votre appareil, ou aller dans les menus. Vous pouvez donc avoir des ouvertures intermédiaires entre f/32 – f/22 – f/16 – f/11 – f/8 – f/5.6 – f/4 – f/2.8 – f/2 – f/1.4 – f/1. Idem pour la vitesse d’obturation, vous pouvez régler votre appareil sur une augmentation/diminution d’1 IL par cran ou par 1/3 ou par 1/2 selon les modèles. Je vous conseille de régler, dans les menus de votre appareil, l’ouverture et la vitesse de la même manière: Soit par 1/3, soit par 1/2 (si vous en disposez), soit par IL entier. Ainsi, quand vous diminuez votre vitesse de 4 crans par exemple, vous savez qu’il faut augmenter de 4 crans votre ouverture. Même plus besoin de calculer comme ça !!

Voilà, j’espère que la notion d’IL, de STOP, d’EV et de DIAPH est claire dans votre esprit maintenant. La correction d’exposition est un outil fabuleux, ne vous en privez pas. Profitez de cet article pour tâter le mode manuel s’il vous fait encore peur. Entrainez-vous pendant quelques temps et bientôt vous n’aurez même plus besoin d’y penser, ce sera complètement intégré à votre pratique !!

A vous de jouer maintenant, laissez-moi un commentaire et/ou partagez l’article !!

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire