Photo de portrait: Techniques et astuces

Toute personne ayant eu un jour dans les mains un appareil photo a été tentée de faire un portrait. Mais si vous lisez cet article, c’est que déjà, vous êtes un peu plus avancé que les autres. Vous avez déjà compris, avant de lire, que réussir un portrait, ça ne se résume pas à “photographier une tête” 😉

Si vous n’avez jamais tenté l’expérience de réaliser un portrait avec succès, allez-y, faites-le maintenant ! J’attends… Vous allez revenir lire la suite de cet article, parce que vous allez vite vous rendre compte que ça n’est pas si simple. Allez-y j’attends…

Petite musique d’ascenseur pour patienter…

Vous êtes de retour? Pas si facile le portrait hein? C’est peut-être le domaine photographique où la lumière entre le plus en jeu, et la lumière, c’est le cœur de la photographie. Mais ce n’est pas tout, car il va aussi falloir réussir à capturer l’instant, le moment fugace où quelque chose passe dans le regard, où la mèche de cheveux passe juste là où il faut quand il faut, où le geste va être le plus gracieux, où le sourire énigmatique de la Joconde va apparaître sur le visage de votre sujet, juste une fraction de seconde.

Cet instant de grâce, c’est à vous de tenter de le créer.

Comment s’y prendre? Je vais vous donner quelques conseils simples pour réussir au mieux votre séance portrait. J’ai bien utilisé le terme séance, car si vous prenez vite fait 3 photos en 2 minutes, n’espérez pas en sortir une seule qui sera forte, marquante, esthétique, émouvante. Tout d’abord nous verrons la relation avec le modèle, ensuite je vous donnerai des conseils techniques pour améliorer vos photos de portait.

Portrait noir et blanc

1 – Mettez votre modèle à l’aise

Si votre modèle est expérimenté, il/elle sera à l’aise devant l’objectif et vous fournira de lui/d’elle-même beaucoup de matière. Mais je fais le pari que votre modèle sera un proche: famille, ami(e)… Et c’est là que vous allez devoir être encore meilleur(e). Souvent votre modèle ne sait pas quelle position prendre, ne sait pas où regarder, ne sait pas quoi faire de ses mains, prend un sourire forcé, n’est pas à l’aise ou pire, s’ennuie…

Utilisez ces astuces:

  • Faites beaucoup de photos, même mauvaises, dès que vous commencez la séance. Votre modèle, s’il n’est pas à l’aise, doit finir par ne plus attendre le moment du déclic. Shootez, encore et encore, même si vous, vous n’êtes pas prêt. Le bruit de votre appareil doit devenir comme un bruit de fond, si bien que votre modèle n’y prêtera plus attention tellement il y en a, il va se détendre et n’en sera que plus naturel.
  • Dialoguez. Mettez-vous à la place de votre modèle qui vous voit concentré sur vos réglages ou votre composition et qui attend dans le stress d’être devant l’objectif. Développez une complicité, impliquez-le dans le processus. Décrivez ce que vous faîtes, dites n’importe quoi mais parlez !!
  • Révisez vos blagues Carambar avant la séance. Faites rire votre modèle. Vous aurez peut-être la chance de capter un regard, un sourire, une posture intéressante. Et puis rire dédramatise la scène, ça détend.
  • Demandez-lui de réagir à des mots que vous allez prononcer, peu importe lesquels: Patate, tour Eiffel, Sarkozy…
  • Demandez-lui d’entrer dans la peau et de prendre l’expression d’un personnage: Clint Eastwood, le capitaine Crochet, un enfant qui découvre son cadeau de noël. Cette astuce peut détacher votre modèle du fait que c’est lui que vous photographiez !

2 – La profondeur de champ

Tout dépend de votre intention. Vous pouvez au choix:

  • Vous focaliser sur votre modèle, auquel cas vous opterez pour une faible profondeur de champ pour obtenir un flou d’arrière-plan et ainsi bien détacher votre sujet. On cadrera typiquement assez serré, mais libre à vous de faire preuve d’originalité.
  • Intégrer le modèle à son environnement, plus ou moins proche. Vous prendrez alors un peu de recul et/ou ouvrirez un peu plus votre obturateur. Il s’agira donc ici de mettre en valeur le sujet sur un paysage qui ne doit cependant pas détourner l’attention du spectateur. Imaginez un portrait avec en arrière-plan la scène d’un passant qui trébuche et se retrouve dans une position tragi-comique. L’arrière-plan va prendre beaucoup de “poids” sur la photo, vos spectateurs passant sans doute plus de temps à se poser des questions sur le malheureux qui tombe plutôt que sur votre modèle. Il convient donc de bien soigner son arrière-plan dans ce type de portrait.

3 – Le cadrage

Je ne répète pas ce qui a été écrit dans le paragraphe précédent (modèle proche ou dans un cadre plus large). Vous pouvez bien sûr shooter de face, mais essayez, et vous m’en direz des nouvelles, les astuces suivantes:

  • Essayez de faire lever ou baisser très, très légèrement la tête de votre sujet
  • Faites-lui tourner la tête, de quelques centimètres à droite ou à gauche
  • Jouez avec la plongée et la contre-plongée, même chose, c’est une histoire de centimètres pas plus !!

Ces micros-ajustements peuvent affiner un visage, modifier une ombre pour éclaircir ou accentuer une zone. En tout cas, cela donne très très souvent une allure plus “pro” à votre portrait.

4 – La mise au point

Dans l’écrasante majorité des cas, vous ferez la mise au point sur l’œil. Si vous avez pris du recul, vous ferez la mise au point sur le visage bien sûr. Ceci dit, vous pouvez vous affranchir de cette règle et faire preuve d’originalité en mettant l’accent sur une autre partie du visage. Dans ce cas, il vous faudra jouer avec une très faible profondeur de champ, car un nez super net avec des yeux un peu moins net laissera penser que vous avez raté votre mise au point, alors que si le nez est bien net et que le reste est très très flou, votre public verra qu’il s’agit d’un acte volontaire.

5- La lumière

Si vous faites un portrait en extérieur, déplacez votre sujet par rapport au soleil (éventuellement applicable en intérieur si votre source de lumière est fixe).

  • S’il a le soleil dans le dos, vous aurez du mal à obtenir une belle lumière sur le visage.
  • S’il a le soleil de face, il n’arrivera pas à ouvrir les yeux.
  • S’il a le soleil de côté, vous aurez une moitié de visage très (trop) éclairée, et l’autre dans l’ombre.

Plusieurs solutions:

  1. Shootez à l’ombre. Et oui, tout simplement! Le visage sera ainsi harmonieusement éclairé.
  2. Choisissez la bonne heure: S’il n’y a pas de nuage, quand le soleil est haut, la lumière est dure, écrasante, elle va créer de très fortes ombres, sous les yeux notamment, ce sera très disgracieux. Shootez de préférence avant 10h du matin, et le soir attendez 17-18h pour commencer à envisager un portrait.
  3. Utilisez le réflecteur que je vous recommande. Un outil bien pratique et pas cher pour éclairer la face du visage opposée à la source de la lumière (qu’elle soit naturelle ou artificielle d’ailleurs). Vous trouverez des réflecteurs double-face permettant de renvoyer une lumière plus ou moins chaude.
  4. Le flash… Souvent l’ami du mauvais photographe, il peut cependant trouver son utilité en portrait, mais surtout pas quand vous manquez de lumière ! Il est possible de l’utiliser pour déboucher des ombres sur le visage de votre sujet quand le contraste entre les différentes parties du visage de votre modèle est trop fort (typiquement un côté trop sombre ou des ombres sous les yeux, sous le nez…).

Prenez bien en compte la luminosité de l’arrière-plan. Si la scène est dans une luminosité égale à celle de votre modèle, vous pouvez rester en mode de mesure évaluative (ou matricielle ou multizone selon le nom donné par le constructeur de votre appareil photo). En revanche, si votre modèle est bien éclairé, mais qu’il se trouve sur un fond sombre ou au contraire très clair, optez pour le mode de mesure pondérée centrale.

6 – Le matériel

L’objectif: La longueur focale classique en portrait tourne autour de 80mm (en équivalent 24×36). Mais on peut faire du portrait avec n’importe quel objectif ! Tout dépend du sens que vous voulez donner à votre photo et du résultat que vous visez.

Les accessoires: En intérieur, vous pourrez avoir besoin de softbox. En jouant sur leur position et la distance au sujet, vous obtiendrez une multitude de possibilités. Un autre accessoire très utile et vraiment peu cher est le réflecteur, qui permet de déboucher les ombres sur le visage. Ils peuvent être dorés, argentés, voire les deux ce qui est encore mieux. Voici mon article dédié à cet accessoire utile et pas cher du tout !

Dites-moi en commentaire quels sont vos problèmes en photo de portrait ! Vous pouvez aussi partager vos astuces avec les autres lecteurs !!

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire